Seva: la pratique du service désintéressé

La pratique du service désintéressé est d’une grande importance sur la Voie. Nous apprenons ainsi à mettre en application le principe du don de soi (don de son temps, de son énergie, des talents qui nous ont été donnés), sans attentes de retour, simplement le fait de faire ce qu’il y a à faire, pour le plus grand bien de tous, pour la communauté… Se mettre au service et simplement faire ce qui est à faire, aide au délestage de toute volonté propre, du sentiment de sa propre importance, obstacles significatifs sur la voie spirituelle.

 

Cette pratique permet de goûter à la joie pure de donner, sans que ce soit attaché à une gratification personnelle quelconque.

 

En cultivant une attitude de service, nous apprenons à faire de tout travail une offrande au divin et ainsi nous nous approchons de cette vie vécue dans la constante Présence et l’Amour. 

 

Le Seva n’est pas à considérer comme une contrainte, mais plutôt comme une occasion de s’exercer à l’art de la Présence au quotidien, peu importe la tâche que nous avons à accomplir. Cette pratique favorise grandement l’intégration de la méditation dans la vie, de façon à ce que l’écart se réduise entre les moments de méditations formelles et la vie de tous les jours : au travail, avec les enfants, etc. 

 

L’ashram est un lieu qui se prête bien à cette forme de pratique. Lors d’un séjour à l’ashram, le temps d'une journée ou pour une retraite personnelle par exemple, quelqu’un peut offrir quelques heures de son temps par jour, pour accomplir quelques travaux dans l’ashram ou sur la terre.